Promouvoir l’engagement bénévole pour que vive la solidarité

Par Tous Bénévoles

[ CONSTAT ] 

Une évolution des profils et missions bénévoles

 

Depuis 2010 l’isolement des Français s’est installé et accentué : ils sont désormais 5 millions, soit 1 million de plus qu’en 2010, à ne pas avoir de relations sociales.
1 Français sur 8 est seul et 1 sur 3 risque de le devenir.
1 Français sur 3 n’a accès qu’à un seul réseau social.
1 Français sur 10 se sent exclu, abandonné ou inutile.[1]

 

L’association Tous Bénévoles, experte dans l’engagement bénévole, a constaté une évolution dans les formes d’engagements solidaires en France ces dix dernières années : moins de bénévolat sur le long terme, plus de bénévoles pour des missions ponctuelles, plus de personnes en activité, plus de personnes en recherche d’emploi, plus de jeunes et moins de retraités.

Le profil des bénévoles a également évolué, avec une augmentation croissante de l’isolement d’un grand nombre de personnes : personnes âgées, en recherche d’emploi, migrants récemment arrivés, jeunes en situation de décrochage… et qui voient dans le bénévolat une occasion de reconstruire le lien social[2]. Ces personnes ont besoin d’être accompagnées et de trouver des moyens efficaces pour trouver le bénévolat leur correspondant.

Toutefois, pour un grand nombre de personnes, le secteur associatif demeure un milieu peu connu. Il est urgent d’entreprendre des campagnes de sensibilisations plus larges, rappelant que le bénévolat s’adresse à TOUS et est source d’inclusion sociale. Le monde associatif doit pouvoir offrir la possibilité à chacun de trouver sa place dans la société et de vivre de manière concrète sa citoyenneté, en se sentant utile. L’engagement bénévole, parce qu’il est porteur de sens et de reconnaissance sociale, peut être un véritable levier d’insertion sociale, voire professionnelle.

 

[ ENJEUX ] 

Faire du bénévolat un outil de lutte contre l’exclusion

Le bénévolat s’adresse à tous, en ce sens chacun peut devenir bénévole, trouver une mission adaptée à son rythme de vie, à ses goûts et à ses compétences. Le bénévolat est une des rares occasions de mettre en œuvre le vivre ensemble, c’est-à-dire sortir de l’entre-soi et dépasser les clivages socioéconomiques et socioculturels. Le bénévolat permet à chacun, quel que soit son parcours, de renforcer son sentiment d’appartenance à la société, de faire société et de se sentir citoyen.

Dans un contexte d’isolement, le bénévolat est un des outils efficaces pour lutter contre l’exclusion. Aujourd’hui, les associations ont le double rôle d’une part de mener des actions d’intérêt général auprès de publics cibles, mais aussi d’autre part d’inclure dans ses équipes bénévoles des personnes proches de la rupture sociale. Dans un contexte de rupture – chômage, passage à la retraite… – il semble essentiel que toute personne puisse, à travers le bénévolat, sur une période définie, conserver un cadre, entretenir des relations sociales, voire développer de nouveaux savoir-faire.

 

[ SOLUTIONS ] 

Mettre en lien les associations et les bénévoles

Notre solution

Faciliter la mise en relation entre associations et candidats bénévoles, en répertoriant les besoins des associations et en faisant un travail d’orientation des candidat-es bénévoles.

Travailler à la souplesse et à l’adaptabilité des missions bénévoles pour qu’elles puissent s’ajuster aux contraintes de chacun, et ainsi lever les freins à l’engagement.

NOTRE démarche

Les associations adhérentes peuvent déposer leurs offres de bénévolat sur le site Tous Bénévoles. Le fait de devenir membre de Tous Bénévoles implique pour les associations de respecter certains critères contrôlés par une commission d’agrément : pas de prosélytisme, laïcité, non profit… de manière à pouvoir orienter en toute confiance les bénévoles vers ces structures. Nous veillons à ce que les offres de bénévolat soient bien mises à jour et validons chacune de ces offres, pour qu’elles correspondent parfaitement à ce qui est attendu en termes de mission de bénévolat. Ce travail quotidien est complété par un suivi des associations dans leur démarche de recrutement.

De plus, des outils performants sont mis à disposition des associations pour les aider : tableau de bord de suivi de leurs offres et des bénévoles contactés, possibilité de définir des alertes sur des profils de bénévoles…

plusieurs outils
  • Les nouvelles technologies au service de la mise en relation

Le site www.tousbenevoles.org a atteint en 2016 plus de 500 000 visiteurs uniques. Il a également permis, cette même année, 90 000 mises en relation entre associations et candidat-es bénévoles.

L’application Benevol’app, disponible sous Android et iOS, a été téléchargée plus d’un millier de fois et donne accès aux missions bénévoles de Tous Bénévoles de façon simple et intuitive. Elle permet aussi, au travers d’un quiz, de découvrir quel type de bénévolat est le plus adapté à chaque personne.

  • Les permanences d’orientation

Pour toutes les personnes peu à l’aise avec l’outil numérique ou souhaitant un accompagnement plus personnalisé dans leur recherche de bénévolat, nous avons plusieurs permanences d’orientation en Ile-de-France. Elles sont assurées par une équipe bénévole et permettent d’accueillir et d’orienter toute personne désireuse de faire du bénévolat. Chaque année, une centaine de personnes bénéficient ainsi de conseils en face à face. Pour les personnes ne souhaitant ou ne pouvant pas se déplacer, ces permanences sont complétées par une ligne téléphonique dédiée.

  • Les rencontres Tous Bénévoles

Tous Bénévoles organise plusieurs fois dans l’année des journées de sensibilisation sur des thématiques clés comme la lutte contre les discriminations, la sortie de l’isolement… Ces thématiques transversales au monde associatif permettent de découvrir de nouveaux outils, de contribuer à la formation des bénévoles et de tisser des liens entre les associations pour se passer le relais. Enfin ces rencontres, organisées dans un format original et dynamique (tables rondes, théâtre…), permettent d’attirer le grand public et de promouvoir l’engagement bénévole.

 

→ EN SAVOIR PLUS SUR tous bénévoles

 


[1] Etude Credoc/Fondation de France, Le bénévolat contre l’isolement, 2016
[2] Etude Fondation de France, Rapport sur les solitudes en France, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *